Eaux florales – Aromathérapie

Qu’est-ce que l’eau florale ou l’hydrolat ?

Lors de la distillation des huiles essentielles, la vapeur d’eau entraînant les essences aromatiques se condense dans le serpentin ; puis elle redonne de l’eau. Cette eau, que l’on sépare de l’huile essentielle, contient des particules aromatiques (entre 2 et 5 %) naturellement dissoutes ; ainsi que des informations vibratoires de la plante qu’elle a traversée.

On la nomme alors hydrolat ou eau florale. Une fois filtrée, elle est mise en flacon.

L’eau florale a donc en premier lieu des propriétés thérapeutiques similaires à celles de l’huile essentielle de la plante distillée. Mais des propriétés très atténuées ; les particules aromatiques ne sont pas toutes solubilisées dans l’eau ; on en retrouve seulement une petite quantité, 2 à 5 % en moyenne.

On peut donc utiliser facilement cette eau florale pour des soins externes ou internes, en cuisine et en cosmétique.

Elle est particulièrement recommandée pour les soins des bébés, des enfants ; des femmes enceintes et allaitantes ; des personnes sensibles aux huiles essentielles, allergiques ; les déséquilibres émotionnels ; le soin des animaux domestiques … car l’eau florale possède très peu de contre-indication.

Différentes manières d’utiliser les eaux florales

  • En externe, sur la peau : les eaux florales sont très utilisées pour les soins de la peau, apaiser les irritations, les inflammations, mais aussi pour le soin de nombreuses dermatoses …
  • En interne, par voie orale : on les recommande souvent pour les bébés, les tout-petits, car elles ont peu de contre-indications; les personnes fragiles, sensibles, à tendance allergique, ont intérêt à les utiliser en traitement externe et interne.
  • Sur le plan énergétique : durant la distillation dans un alambic, la vapeur d’eau traverse et baigne les plantes ou les parties de la plante dont on veut extraire l’huile essentielle. Cette eau s’imprègne alors de l’empreinte énergétique de la plante distillée. L’eau florale que l’on recueille dans l’essencier peut donc apporter à l’organisme des énergies vibratoires, de subtils messages d’harmonie émis par la plante et recueillis en fin de distillation.
  • En cuisine, l’eau florale trouve toute sa place : comme ingrédient ou en accompagnement, elle apporte ses arômes raffinés, ses qualités thérapeutiques, souvent digestives et antiseptiques.
  • En soin pour les animaux familiers : les EF sont très utiles pour soigner les petits tracas de santé de nos animaux. Pour entretenir leur pelage … mais aussi, par leurs propriétés souvent aseptisantes, elles désinfectent efficacement les litières, éloignant parasites et autres insectes.
  • En produit d’entretien de la maison : les hydrolats permettent d’aseptiser et de parfumer la maison, sans agresser l’environnement ni les personnes vivant sous ce toit.

Important : il est impératif de s’assurer que les hydrolats sont parfaitement purs microbiologiquement, et en provenance de plantes biologiques. Les hydrolats sont très sensibles aux différentes pollutions et ne doivent pas contenir de conservateurs.

Mode d’emploi

  • En interne : les EF se prennent aisément pures ou dans un peu d’eau à raison d’une cuillère à café (enfants) ou une cuillère à soupe par prise. Entre 1 et 5 fois par jour.
  • En externe sur la peau, en diffusion : il est possible de les vaporiser pures, directement sur la peau et les zones sensibles. On les utilise en brumisation autour de la tête ou dans une pièce, sur l’oreiller…
  • Conservation : les hydrolats de qualité purs et sans conservateurs, se gardent au réfrigérateur une fois ouverts ; ils se consomment dans les 6 mois.

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger